Skip Ribbon Commands Skip to main content


     APPUYER LA VIE DANS LA COMMUNAUTÉ PENDANT
     TOUTE LA VIE:

     PLAN STRATÉGIQUE 2013-2018


En 2013, le conseil d’administration de la MDSC a adopté un plan stratégique quinquennal intitulé Appuyer la vie dans la communauté pendant toute la vie. Ce plan reconnaissait le fait que de plus en plus, les gens veulent rester dans leur propre domicile et participer activement à la vie de leur communauté, et ce, leur vie durant. Cet objectif correspond à notre vision de créer une société inclusive et à notre mission de maximiser l’indépendance, l’autonomie et la participation communautaire des personnes qui ont un handicap physique. L’objectif d’appuyer la vie dans la communauté la vie durant est au coeur même des services que nous offrons et guidera les décisions de financement du gouvernement à l’avenir. Le présent rapport marque la fin de la première année de ce plan.  

S’appuyant sur ce thème directeur, le conseil d’administration a approuvé quatre priorités stratégiques:

  1. ÉTENDRE LES SERVICES ET LES ACTIVITÉS D’INTERVENTION DE LA MDSC À L’ÉCHELLE NATIONALE: 
Notre organisme évolue sous le nom de La Marche des dix sous de l’Ontario depuis plus de 60 ans. Depuis quinze ans, nous exploitions aussi une filiale pour nous permettre d’étendre nos services aux Canadiens et Canadiennes vivant à l’extérieur de l’Ontario. En mai 2013, ces sociétés ont consolidé leurs activités et fonctionnent maintenant comme un organisme de bienfaisance unique constitué en vertu d’une loi fédérale: La Marche des dix sous du Canada.

Ce changement reflète notre engagement à étendre nos services à l’échelle nationale, tout en continuant de combler les besoins des Ontariens et Ontariennes qui ont un handicap. Au cours de la dernière décennie, le budget de la prestation des services à l’extérieur de l’Ontario est passé de 90 000 $ à plus de 7 M$. En 2013-2014, pour la première fois, la MDSC offrait des services directs et des programmes d’intervention dans toutes les provinces et dans un territoire du Canada.
 ​​​​​​​​​
  1. FORGER DES ALLIANCES ET DES RELATIONS EN VUE DE RENFORCER LE SECTEUR DES SERVICES COMMUNAUTAIRES EN ONTARIO ET D’ÉTABLIR UNE PRÉSENCE DANS D’AUTRES PROVINCES:  
De plus en plus, notre société reconnaît que la collaboration réduit les dédoublements dans les services et améliore l’efficience de ces derniers, tout en maintenant la qualité. Cela est particulièrement important à la lumière de la demande croissante à l’égard de services durant une longue période de restrictions budgétaires. À l’extérieur de l’Ontario, nous reconnaissons le besoin de consulter les instances gouvernementales, le secteur privé et les organismes communautaires et de collaborer avec eux en vue de cerner les lacunes dans les services et de mieux comprendre les environnements réglementaires et de financement où les services seront élaborés et fournis. 

La prestation de nos services et nos activités de recherche et d’intervention sont effectuées de plus en plus en collaboration avec d’autres instances. Cela a permis à la MDSC de fournir des services dans d’autres provinces à des personnes qui ont reçu des diagnostics doubles, qui ont des besoins complexes en matière de soins ou ceux qui ne font pas partie de notre bassin d’usagers traditionnels de personnes ayant un handicap physique. Le présent rapport est ponctué d’exemples de ces alliances.
​​​​​​​​​
  1. ASSURER LA VIABILITÉ FINANCIÈRE ET GÉRER LE RISQUE À UNE ÉPOQUE D’ÉLARGISSEMENT DES SERVICES ET D’INCERTITUDE FISCALE:
Depuis 2003, la MDSC a adopté trois stratégies fiscales visant à assurer une viabilité financière continue: diversifier les revenus, augmenter les revenus discrétionnaires et constituer des réserves afin d’assurer une trésorerie adéquate et d’appuyer les dépenses en immobilisations, la croissance et la stabilité financière. Nous avons abordé les trois avec succès et avons obtenu d’excellents résultats financiers au cours des deux dernières années. Le plan établissait aussi un plan musclé visant une croissance de 28 % sur cinq ans. Les revenus de la MDSC ont augmenté de 5,3 % en 2013-2014; l’organisme est donc en bonne voie d’atteindre cet objectif. 

La MDSC est déterminée à gérer le risque organisationnel, tel qu’énoncé dans la Discussion et analyse de la direction. Il ne s’agit pas simplement d’éviter le risque, mais de comprendre que la croissance, en particulier l’exploration de nouveaux territoires et de nouveaux domaines de service, exige une approche disciplinée en matière d’évaluation du risque afin de grandir avec succès tout en assurant la durabilité. Elle reconnaît également certaines vulnérabilités dans notre secteur, dont la concurrence pour les services, les environnements politiques changeants et l’évolution de la composition démographique.​​​​​​​​​
  1. DEMEURER UN CHEF DE FILE DU SECTEUR POUR CE QUI EST DES SYSTÈMES ET SERVICES ADMINISTRATIFS:
Étant un des plus importants organismes du secteur des services communautaires, nos capacités et notre expertise administratives donnent aux bailleurs de fonds l’assurance que nous accordons une importance appropriée à l’imputabilité et la rentabilité. Cela fait de la MDSC un fournisseur de services fiable et une ressource administrative potentielle pour les plus petits fournisseurs de services. Ce sont là des attributs que les bailleurs de fonds reconnaissent et pour lesquels ils manifestent un appui soutenu et croissant. 

Dans l’anticipation d’une croissance soutenue et de l’étendue de ses activités à l’échelle nationale, la MDSC a restructuré sa direction supérieure et les rôles du service des ressources organisationnelles, élargi la représentation des autres provinces au sein du conseil d’administration et accéléré la création de comités de la MDSC dans d’autres provinces afin de fournir un soutien et une orientation à l’échelle locale pour les initiatives de la MDSC. ​​​​​​​​​

MODC CE participant Chenoa 
 
​​
​​​​​​​​​​
​​
​​​



© 2013 March of Dimes Canada. All rights reserved.